NOUVELLES
02/01/2013 10:05 EST | Actualisé 04/03/2013 05:12 EST

Les enfants de Newtown préparent leur retour en classe dans une nouvelle école

MONROE, États-Unis - Les enfants qui ont survécu à la fusillade du mois de décembre à l'école primaire Sandy Hook de Newtown, au Connecticut, ont été reçus mercredi avec leurs parents dans une école d'une ville voisine spécialement réaménagée pour eux.

C'était la première fois que les enfants survivants revenaient à l'école depuis le massacre du 14 décembre, qui a fait 26 morts, dont 20 élèves. Les classes reprendront officiellement jeudi.

La nouvelle école, située à Monroe, a été rebaptisée en hommage à l'ancien établissement que fréquentaient les élèves.

L'administratrice des écoles de Newtown, Janet Robinson, a expliqué que ce changement était approprié parce que les enfants «font partie de la famille Sandy Hook». Elle a fait cette déclaration après une journée portes ouvertes réservée aux enfants et à leurs proches à l'école intermédiaire Chalk Hill de Monroe.

Tout au long de la route rurale reliant Newtown à Monroe, des affiches accueillaient les élèves. «Bienvenue à l'école primaire Sandy Hook», «Bienvenue, vous êtes dans nos prières», «Nous vous aimons», disaient les affiches. De nombreux policiers étaient postés devant la nouvelle école pour assurer la sécurité.

Des équipes de travail et plusieurs bénévoles ont préparé l'école Chalk Hill pour recevoir les élèves, refaisant la peinture et installant du nouveau mobilier. Les planchers des toilettes ont été surélevés pour que les élèves les plus petits puissent atteindre les cuvettes. Les pupitres, les sacs à dos et les autres objets laissés dans l'ancienne école après la fusillade ont été rapatriés dans la nouvelle école pour que les enfants se sentent comme chez eux.

Les spécialistes soulignent qu'il est important que les enfants reviennent à leur routine quotidienne et que les parents et les professeurs trouvent des façons de les rassurer.

Le père de deux élèves de Sandy Hook, Robert Bazuro, s'est dit satisfait que ses enfants retournent à l'école.

«Nous sommes très heureux que les enfants y retournent et nous sommes très reconnaissants envers la communauté de Monroe pour tout ce qu'elle a fait pour nous», a dit M. Bazuro, rencontré dans un salon de coiffure de Newtown avec ses deux enfants.

Quand les classes reprendront officiellement jeudi, les professeurs tenteront d'en faire une journée aussi normale que possible pour les élèves, a indiqué Mme Robinson.

«Nous voulons revenir à l'enseignement et à l'apprentissage», a-t-elle expliqué. «Nous allons évidemment prendre du temps pour toute conversation qui pourrait être nécessaire, et il y aura beaucoup de soutien. En somme, nous voulons que les enfants retrouvent leurs amis et leurs professeurs, et je crois que c'est la chose la plus saine à faire.»