NOUVELLES
02/01/2013 01:17 EST | Actualisé 04/03/2013 05:12 EST

Le secteur manufacturier a fait du surplace en décembre, selon la Banque Royale

TORONTO - Le secteur manufacturier canadien a fait du surplace en décembre, a indiqué mercredi la Banque Royale (TSX:RY) tout en affirmant qu'elle voyait des raisons d'être optimiste.

L'indice des gestionnaires en approvisionnement des fabricants canadiens de la Royale s'est établi à 50,4 points en décembre, la faiblesse de l'économie mondiale et la vigueur du dollar canadien ayant miné la performance du secteur.

L'indice de la Royale a atteint en moyenne 50,7 points pour le quatrième trimestre — sa plus faible lecture trimestrielle depuis le début de la collecte des données pour cet indice, en octobre 2010 — contre un indice de 52,8 points au troisième trimestre.

Mais l'économiste en chef de la Banque Royale, Craig Wright, affirme que la demande pour les exportations canadiennes est appelée à grimper, tout comme les investissements et les embauches, à travers tous les secteurs de l'économie, au fur et à mesure que les politiques fiscales aux États-Unis et ailleurs se clarifieront dans les prochains mois.

Les conditions d'affaires des fabricants se sont améliorées en Alberta, en Colombie-Britannique et en Ontario en décembre, révèlent les résultats du sondage.

La Banque Royale a effectué son enquête avec Markit, une société de services d'information financière mondiale, et l'Association canadienne de gestion des achats.