NOUVELLES
02/01/2013 12:06 EST | Actualisé 04/03/2013 05:12 EST

Egypte: le parquet enquête sur un journaliste accusé d'insulte au président

Le parquet égyptien a décidé d'ouvrir une enquête visant le rédacteur en chef d'un hebdomadaire indépendant, pour insulte au président islamiste Mohamed Morsi, a-t-on appris mercredi de source judiciaire.

Le procureur général Talaat Ibrahim a ordonné l'ouverture d'une enquête visant Abdel Halim Qandil, le rédacteur en chef de l'hebdomadaire Sawt al Oumma (la voix de la nation), critique de M. Morsi et de la confrérie islamiste dont il est issu.

La source ne précise pas les faits exacts reprochés au journaliste.

Le procureur doit aussi examiner une plainte déposée par la présidence contre le quotidien indépendant Al-Masry Al-Youm qui avait écrit à tort sur son site internet que le M. Morsi allait rendre visite au président déchu Hosni Moubarak, transféré récemment à l'hôpital.

Le Parquet avait déjà décidé mardi d'ouvrir une enquête visant l'animateur d'une émission populaire de satire politique, Bassem Youssef, accusé d'avoir insulté le président islamiste.

Ce même procureur avait ordonné le 27 décembre l'ouverture d'une enquête contre trois dirigeants de l'opposition accusés d'inciter au renversement de M. Morsi, premier président civil et islamiste d'Egypte. Mais l'avocat ayant déposé la plainte à l'origine de cette enquête s'est depuis rétracté.

se/hj/tg/tp