NOUVELLES
02/01/2013 01:37 EST | Actualisé 04/03/2013 05:12 EST

Centrafrique: l'ONU appelle Bangui et les rebelles au dialogue

L'ONU a appelé mercredi le gouvernement centrafricain et les rebelles du Séléka au dialogue et a proposé son aide pour organiser des négociations.

Les Nations unies "continuent de suivre la situation avec une grande inquiétude (..) et invitent le gouvernement et les rebelles à se concentrer sur un dialogue susceptible d'éviter la violence et de mener à une solution pacifique", a déclaré le porte-parole de l'ONU Martin Nesirky.

La représentante spéciale de l'ONU en République centrafricaine Margaret Vogt "reste en contact étroit avec les parties les plus directement concernées en RCA et dans la région et a proposé le soutien de l'ONU pour des négociations politiques", a-t-il ajouté.

Selon des sources diplomatiques, des pourparlers de paix pour résoudre la crise en République centrafricaine sont prévus le 8 janvier à Libreville, sous l'égide du président congolais Denis Sassou Nguesso.

Des représentants de la rébellion armée du Séléka et de l'opposition au président François Bozizé se sont dits prêts mercredi à participer à ces pourparlers à Libreville, sans confirmer la date du 8 janvier.

Le Séléka, qui a pris les armes le 10 décembre pour réclamer le respect de plusieurs accords de paix signés entre le gouvernement et des rébellions, a rapidement conquis la majeure partie du pays, jusqu'à la ville de Sibut, à 160 kilomètres de Bangui.

avz/rap