NOUVELLES
01/01/2013 01:02 EST | Actualisé 03/03/2013 05:12 EST

Un cours universitaire sur J.R.R. Tolkien est populaire auprès des étudiants

MILWAUKEE - La vaste collection de manuscrits de l'écrivain J.R.R. Tolkien détenus par l'Université Marquette a tout d'abord séduit l'étudiant Joe Kirchoff, de Chicago. Lorsque l'établissement de Milwaukee, au Wisconsin, a offert son premier cours consacré exclusivement à cet auteur anglais, le jeune homme a voulu s'inscrire. Le seul hic: le cours était complet et Joe Kirchoff n'étudiait pas en lettres.

Nullement ébranlé, l'étudiant de 22 ans en science politique et en histoire a entrepris des démarches auprès du département d'anglais, et d'autres au cours du printemps et de l'été, faisant de lui un cas problème. Sa persistance a porté fruit.

«C'est un cours fantastique. Il s'agit d'une excellente façon de se pencher sur quelque chose d'aussi extraordinaire créé par un génie, d'une telle façon que vous pouvez vraiment comprendre l'homme derrière tout cela.»

M. Kirchoff et 31 autres étudiants peuvent désormais étaler leur connaissance de l'auteur qui a influencé la littérature fantastique des temps modernes. Le cours a été offert pour la première fois l'automne dernier, dans le cadre du 75e anniversaire de la publication de «Bilbo le Hobbit». Le cours a d'ailleurs pris fin tout juste avant la sortie du film «The Hobbit: An Unexpected Journey».

Le cours, qui a rapidement affiché complet, s'est penché sur Tolkien dans son ensemble, pas simplement sur les populaires oeuvres «Le Seigneur des anneaux» et «Bilbo le Hobbit». Les étudiants ont passé leur examen final vers la mi-décembre, et le cours a été si apprécié que l'université envisage d'en offrir davantage à l'avenir.

«C'est le meilleur cours que j'ai eu en 27 ans ici, pour ce qui est de la préparation des étudiants, de leur intérêt et de leur enthousiasme», a déclaré le professeur d'anglais Tim Machan. «Et je peux parler de n'importe quel sujet: ils ont lu les textes et ils veulent en parler.»

L'Université Marquette est l'un des principaux endroits où sont entreposés les brouillons de Tolkien, ses dessins et d'autres écrits — plus de 11 000 pages au total. L'établissement possède également les manuscrits du «Seigneur des anneaux» et de «Bilbo le Hobbit», ainsi que son oeuvre moins connue «Farmer Giles of Ham» et son livre pour enfants «Mr. Bliss». L'université a également été la première institution à demander les textes à l'auteur en 1956, lui versant environ 5000 $ US.

L'université a acquis la collection après avoir embauché William Ready en 1956 pour bâtir sa collection littéraire. M. Ready, qui s'est intéressé à Tolkien après avoir lu «Bilbo le Hobbit», a retenu à son tour les services d'un détaillant en livres rares de Londres, Bertram Rota. Celui-ci a écrit à Tolkien pour lui réclamer ses manuscrits originaux. Inquiet à propos de sa retraite, l'auteur a accepté.

Bien que les cours sur Tolkien ne soient pas rares aux États-Unis, les étudiants de l'Université Marquette ont la possibilité unique d'examiner les notes de l'auteur, ses révisions, ses agendas détaillés, ses cartes et ses aquarelles sur place, dans le fonds d'archives de l'école.

Le groupe s'est également intéressé à la poésie de Tolkien, ses articles académiques, ainsi qu'à ses traductions de poèmes médiévaux, en plus de parler de l'importance de son groupe d'écriture, les «Inklings». Les étudiants ont par ailleurs exploré le fait d'être auteur à l'époque de l'artiste.

La plupart des étudiants finissaient à peine l'école primaire lorsque le premier film de la trilogie du «Seigneur des anneaux» est sorti en salle, il y a onze ans.