NOUVELLES
01/01/2013 07:55 EST | Actualisé 03/03/2013 05:12 EST

Le pape critique les médias, le capitalisme et l'individualisme

Le pape Benoit XVI a déploré le capitalisme financier non réglementé, le côté négatif des médias et les modes de vie individualistes dans sa messe du Nouvel An à la Basilique Saint-Pierre, au Vatican.

En cette Journée mondiale de la paix célébrée chaque année le 1er janvier par l'Église catholique, le pape a parlé de « foyers de tension et de confrontation provoqués par l'inégalité croissante entre riches et pauvres », tout en critiquant la prédominance de la mentalité égoïste qu'il considère comme une manifestation du capitalisme outrancier. Il se désole de « la diffusion de styles de vie marqués par l'individualisme et le relativisme éthique ».

Le pape a aussi donné un avis sur la couverture médiatique des événements dans le monde, jugeant que l'accent est trop souvent mis sur les aspects sombres de l'actualité.

Prenant un ton plus optimiste, le souverain pontife a aussi ajouté que l'humanité avait « une vocation innée à la paix ». Il se dit d'ailleurs convaincu que la paix triomphera en 2013.

Le chef de l'Église lance en ce sens un appel à la réflexion et à la méditation. « Nous ne pouvons simplement nous en tenir aux informations si nous voulons comprendre le monde et la vie. Nous devons être capables de rester silencieux, en méditation, dans une réflexion calme et prolongée, nous devons apprendre à nous arrêter et à réfléchir », a-t-il estimé.

Des milliers de personnes ont assisté mardi à la huitième messe de Saint-Sylvestre du pontificat de Benoit XVI.