NOUVELLES
01/01/2013 11:27 EST | Actualisé 03/03/2013 05:12 EST

La capitale syrienne est le théâtre d'affrontements

BEYROUTH - Des affrontements ont éclaté mardi entre les troupes syriennes et les rebelles à Damas et à proximité de l'aéroport d'Alep, ce qui a forcé l'annulation de tous les vols en partance et en provenance de cette ville située dans le nord du pays, ont rapporté des militants et les médias du régime al-Assad.

L'intensité des combats témoigne de la ténacité des insurgés terrés dans la capitale et autour d'Alep, première ville en importance en Syrie, mais également de la détermination des troupes du président Bachar al-Assad à mater la rébellion.

Les avions de l'armée syrienne ont bombardé la capitale lors des affrontements de mardi, Mohammed Saeed, militant de l'Observatoire syrien des droits de la personne, une organisation installée en Grande-Bretagne.

L'agence de presse du régime al-Assad, SANA, a signalé que les troupes avaient abattu «des dizaines de terroristes» à Daraya et dans les secteurs situés en périphérie. Les rebelles sont taxés de «terroristes» par le régime du président Bachar al-Assad.

La ville de Daraya se trouve à quelques kilomètres de la base aérienne hautement stratégique de Mazzeh, un quartier de l'ouest de Damas.

Au cours des dernières semaines, les rebelles ont intensifié leurs attaques, ciblant les aéroports de la province d'Alep dans l'objectif de nuire aux forces aériennes des troupes de Bachar al-Assad.

Selon des militants, plus de 45 000 personnes ont été tuées depuis le début de l'insurrection en Syrie, qui s'est transformée en guerre civile et qui dure depuis maintenant 22 mois.