NOUVELLES
31/12/2012 06:26 EST | Actualisé 02/03/2013 05:12 EST

USA: des militants pour les droits civiques grâciés 35 ans après

La gouverneur de Caroline du Nord a symboliquement grâcié lundi les "Wilmington 10", un groupe de dix personnes condamnées il y a près de 35 ans et libérées ensuite, devenues symboles de la lutte des Noirs pour les droits civiques.

Les condamnations de ces 10 personnes -- neuf hommes noirs et une femme blanche -- "sont marquées du racisme le plus pur et représentent une tache horrible sur le système judiciaire de Caroline du nord", écrit la gouverneur Beverly Perdue en annonçant sa grâce dans un communiqué de presse.

Ces dix personnes, toutes âgées d'une trentaine d'années à l'époque, avaient été condamnées en 1978 pour avoir incendié en 1971 une boutique de cette ville de Caroline du nord (est), alors que les tensions raciales provoquaient manifestations et émeutes dans tout le pays.

Le groupe, pris en charge par Amnesty international, avait toujours protesté de son innocence lors d'un procès "où le racisme a joué un rôle prédominant", écrit la gouverneur.

Les condamnations avaient été annulées en appel en 1980 à cause des nombreuses irrégularités relevées dans le déroulement du procès. Six personnes du groupe sont encore vivantes.

Benjamin Chavis, membre du groupe et devenu ensuite dirigeant du NAACP, importante organisation pour les droits civiques, a réagi sur Twitter en écrivant "Les Wilmington 10 libérés : merci à la gouverneur Perdue pour sa grâce : 40 ans de lutte pour la justice".

ff/rap