NOUVELLES
31/12/2012 10:23 EST | Actualisé 02/03/2013 05:12 EST

Sentence réduite pour une ancienne soldate israélienne dénonciatrice

JÉRUSALEM - La Cour suprême d'Israël a réduit la sentence d'une ancienne soldate israélienne qui avait fourni des centaines de documents militaires secrets à un journaliste.

Dans un jugement transmis par courriel aux représentants des médias, lundi, le tribunal a signalé que la sentence de quatre ans et demi de pénitencier qui avait été prononcée initialement pour Anat Kamm était disproportionnée comparativement aux quatre mois de travaux communautaires dont a écopé le journaliste à qui elle avait fourni les documents.

Sa sentence a ainsi été réduite d'un an. Anat Kamm a commencé à purger sa peine d'emprisonnement après avoir été reconnue coupable d'espionnage en octobre 2011.

L'ancienne soldate a affirmé avoir agi pour des motifs idéologiques en subtilisant des documents militaires dans les ordinateurs appartenant à l'armée entre 2005 et 2007, alors qu'elle était secrétaire du commandant de la région militaire qui couvre la Cisjordanie.

Certains documents traitaient des opérations militaires menées contre les Palestiniens.