NOUVELLES
31/12/2012 07:50 EST | Actualisé 02/03/2013 05:12 EST

Report du procès d'un responsable d'attentats à Alger en 2007

Le procès d'un responsable de trois attentats suicide commis à Alger en 2007 a été reporté lundi par le tribunal criminel d'Alger en raison de l'absence de la défense de l'accusé, a indiqué l'agence de presse APS.

Trois attentats à l'explosif avaient touché le 11 avril 2007 simultanément le Palais du gouvernement et le siège de la sûreté urbaine dans le quartier de la banlieue est d'Alger de Bab Ezzouar. Ces attaques avaient fait 31 morts et des centaines de blessés.

Selon l'arrêt de renvoi, Fateh Bouderbala -autoproclamé "émir" (chef) d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) de la région d'Alger- avait reconnu lors de l'instruction avoir suivi par téléphone l'itinéraire de trois kamikazes à bord de leurs véhicules piégés et leur avait donné l'ordre d'actionner leurs ceintures d'explosifs.

Agissant sur la base de renseignements fournis par l'accusé, les services de sécurité ont pu, par ailleurs, accéder à deux refuges de terroristes et saisir des quantités considérables d'explosifs et quelques armes légères.

Ces attentats suicide avaient été revendiqués par Aqmi.

La date du nouveau procès n'a pas été précisée.

abh/sw