NOUVELLES
31/12/2012 01:26 EST | Actualisé 02/03/2013 05:12 EST

L'Otan et Washington saluent les avancées de la transition en Afghanistan

Le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, et le secrétaire américain à la Défense, Leon Panetta, ont salué lundi la décision d'Hamid Karzaï de transférer la sécurité d'un nouveau groupe de provinces, de villes et de districts aux seules forces afghanes.

"Par cette décision, les forces de sécurité afghanes vont prendre en charge la sécurité de 87% de la population afghane et de 23 des 34 provinces" du pays, a souligné M. Rasmussen dans un communiqué.

"C'est une étape importante en vue de la réalisation de notre objectif commun de voir les Afghans prendre l'entière responsabilité de leur propre sécurité d'ici à la fin 2014", date prévue du retrait des troupes de combat internationales du pays, a-t-il ajouté.

"C'est un nouveau signe des progrès constants réalisés par le gouvernement afghan", a de son côté estimé M. Panetta dans un communiqué distinct. "A l'avenir, nos efforts en Afghanistan consisteront à continuer de faire en sorte que les Afghans puissent assurer leur sécurité et se gouverner par eux-mêmes, et que le pays ne soit pas un repère pour Al-Qaïda".

Le transfert de ce quatrième groupe de provinces, villes et districts, doit se réaliser progressivement dans les prochains mois.

L'Otan a prévu de transférer la totalité de la responsabilité de la sécurité aux forces afghanes d'ici à la mi-2013 avant de passer à un rôle de soutien jusqu'au retrait à la fin 2014 des quelque 100.000 soldats de la force internationale (Isaf) encore présents.

M. Rasmussen a salué "le courage et la détermination" dont font notamment preuve l'armée et la police afghanes, qui ne cessent de "progresser en compétences et en confiance". "Elles conduisent déjà la grande majorité des opérations, sont responsables de l'essentiel de la formation et ont de plus en plus la confiance du peuple afghan", selon lui.

Plus de 1.000 soldats afghans sont morts au combat en 2012, le plus lourd bilan depuis le début de l'insurrection des talibans, a annoncé un responsable afghan dimanche.

"Nous allons continuer à soutenir nos partenaires afghans durant le processus de transition", avant que l'Otan n'entame après 2014 "une nouvelle mission de formation, de conseil et d'assistance" aux forces afghanes, a ajouté le patron de l'Alliance atlantique. Cette éventuelle mission, qui reste à définir, ne sera pas une mission de combat, selon l'Otan.

Les forces afghanes luttent essentiellement contre les talibans, qui ont été chassés du pouvoir en 2001 et mènent depuis une insurrection contre le gouvernement pro-américain du président Hamid Karzaï.

jri-ddl/mdm/jca