NOUVELLES
31/12/2012 05:16 EST | Actualisé 02/03/2013 05:12 EST

Les libéraux ontariens annoncent un projet pilote sur la vente d'alcool

TORONTO - Le gouvernement libéral ontarien tente de contrer une proposition des progressistes-conservateurs de permettre à des petites épiceries de vendre de l'alcool, en annonçant un projet pilote dans 10 supermarchés.

Le ministre ontarien des Finances, Dwight Duncan, a soutenu lundi que l'objectif est d'offrir aux consommateurs un meilleur accès aux boissons alcoolisées sans pour autant transformer le système actuel.

Certains consommateurs ontariens auront ainsi une nouvelle option pour l'achat de ces produits avant la fin de 2013, alors que la Régie des alcools de l'Ontario (LCBO) établira des comptoirs Express dans 10 supermarchés dans des secteurs qui restent à déterminer.

Les clients devront toutefois passer à une caisse de l'agence provinciale, plutôt qu'à celles du supermarché, avec leurs vins et spiritueux.

Les progressistes-conservateurs avaient fait valoir qu'il était temps de revoir la législation en Ontario et d'autoriser plus de ventes dans le secteur privé, particulièrement dans les magasins de petite surface.

M. Duncan a soutenu que les changements annoncés lundi ne représentaient pas une réplique au plan des conservateurs, qui se traduirait selon lui par un recul de revenus pour le gouvernement aux prises avec un déficit de 14,4 milliards $.

Les progressistes-conservateurs ont accusé les libéraux de vouloir créer une diversion, en ce début d'année, du conflit persistant du gouvernement avec les enseignants sur le gel des salaires.

Les néo-démocrates ont salué l'intention des libéraux de maintenir la LCBO dans le secteur public.