NOUVELLES
31/12/2012 10:37 EST | Actualisé 02/03/2013 05:12 EST

Hillary Clinton demeure en observation dans un hôpital de New York

WASHINGTON - Les médecins traitant la secrétaire d'État américaine Hillary Clinton pour un caillot sanguin ont indiqué que celui-ci s'était formé dans sa tête, mais ont précisé qu'ils pouvaient affirmer avec confiance que Mme Clinton devrait pouvoir entièrement s'en remettre.

Dans une mise à jour, lundi, de l'état de santé de Mme Clinton, ses médecins ont indiqué que le caillot de sang n'avait pas provoqué un accident vasculaire cérébral, ou même des dommages neurologiques. Le caillot en question est situé dans la veine dans l'espace séparant le cerveau et le crâne, derrière l'oreille droite.

Ils ont ajouté que pour aider à dissoudre l'obstruction, la secrétaire d'État prenait des anticoagulants. Les médecins ont également dit que Mme Clinton obtiendrait son congé, une fois que la dose de médication sera correctement établie.

Dans leur mise à jour, les médecins ont fait savoir que la femme de 65 ans allait mieux et gardait un bon moral.

Plus tôt dans la journée, le porte-parole de Mme Clinton, Philippe Reines, avait déclaré que les médecins avaient localisé le caillot lors d'un examen de contrôle dimanche.

Hillary Clinton sera hospitalisée au New York Presbyterian Hospital au moins encore 48 heures, afin que les médecins puissent surveiller sa médication et déterminer si d'autres gestes s'imposent, a spécifié M. Reines par voie de communiqué.

Elle a subi une commotion cérébrale après s’être évanouie alors qu'elle se trouvait seule à son domicile à la mi-décembre.

Mme Clinton est connue pour son horaire de voyage exténuant — elle est la secrétaire d’État qui a le plus voyagé, ayant visité 112 pays durant son mandat.