NOUVELLES
31/12/2012 05:04 EST | Actualisé 02/03/2013 05:12 EST

Agression dans un train à Edmonton: les responsables ont choisi d'attendre

EDMONTON - Des responsables du transport en commun d'Edmonton ont choisi de poursuivre le trajet d'un train de banlieue pour favoriser l'arrivée des secours, alors qu'une violente agression était en cours à bord, vendredi après-midi.

Au cours d'une conférence de presse, lundi, le chef de la sécurité des transports en commun de la ville, Ron Gabruck, a expliqué qu'il s'agissait là d'une «décision difficile», prise sous une forte pression.

La victime de 29 ans, John Hollar, était inconsciente à l'arrivée des policiers, et souffrait de graves traumatismes crâniens. Il a été transporté à l'hôpital, où il est décédé dimanche soir. Une autopsie était prévue pour lundi soir.

L'agresseur présumé, Jeremy Newborn, âgé de 29 ans, est accusé de meurtre non prémédité.

Selon M. Gabruck, l'agression, survenue en plein jour et menée par un seul homme, a eu lieu devant une quinzaine de passagers. Elle avait d'ailleurs déjà débuté lorsque le train est entré à la gare Belvedere, vendredi après-midi.

Les portes ont alors été ouvertes, et les autres passagers ont fui, mais l'agression a continué.

Le conducteur a ensuite reçu l'ordre de se rendre à la station suivante, où les services de police et de santé étaient plus accessibles. Arrivé à cette station, l'assaillant a tenté de prendre la fuite avant d'être arrêté.

Il s'agit du premier homicide à bord du système de train léger sur rail d'Edmonton en 34 ans d'existence, a précisé M. Gabruck.

Selon l'enquêteur aux homicides Colin Derksen, l'événement a été capté par les caméras de surveillance du train, et ne semble pas avoir été provoqué.

L'enquêteur Derksen a par ailleurs indiqué qu'aucune arme n'avait été utilisée, et ne pouvait pas dire si l'agression était liée à la drogue. Il a offert peu de détails sur l'événement, alors que la police espère toujours que des témoins se manifesteront.

M. Derksen a ajouté que deux personnes avaient tenté d'intervenir durant l'incident, mais n'a pas élaboré sur le sujet.