NOUVELLES
29/12/2012 08:49 EST | Actualisé 28/02/2013 05:12 EST

Un Espagnol rentre au pays pour purger le reste de sa sentence obtenue à Cuba

MADRID - Un Espagnol condamné à la prison à Cuba pour la mort d'un éminent dissident est arrivé en Espagne samedi, où il pourra purger le reste de sa peine de quatre ans après un accord entre les deux pays.

Angel Carromero Barrios, un militant politique régional pour la jeunesse, a perdu le contrôle de sa voiture à Cuba le 22 juillet, tuant Oswaldo Paya et Harold Cepero, deux passagers du véhicule. M. Paya était un opposant au régime cubain bien connu et M. Cepero était également un dissident.

Carromero est arrivé à l'Aéroport international Barajas de Madrid escorté de policiers et accompagné de Miguel Vives, un citoyen espagnol condamné à 18 ans de prison à Cuba pour trafic de drogue.

Pour les rapatrier, les gouvernements cubain et espagnol se sont appuyés sur un accord bilatéral datant de 1998 qui permet aux deux pays d'appliquer les jugements de l'autre pays dans des cas de causes criminelles.

Un porte-parole pour les services correctionnels espagnols a indiqué que Carromero allait être conduit à la prison de Segovia, à 110 kilomètres au nord-ouest de Madrid. Il a fait ces déclarations sous le couvert de l'anonymat, en conformité avec les règles du ministère de l'Intérieur.

Dans un éditorial, Granma, le journal officiel du Parti communiste cubain, a accusé Carromero et Aron Modig, un Suédois qui était également à bord du véhicule lors de l'accident, de participer à des activités politiques à Cuba alors qu'ils étaient dans le pays avec des visas de touristes.

En entrevue téléphonique à l'Associated Press samedi, M. Modig a déclaré qu'il était ravi que son camarade soit rentré en Espagne.

M. Modig a soutenu qu'il dormait au moment de l'accident et qu'il n'en gardait aucun souvenir.

La veuve de M. Paya, Ofelia Acevedo, a dit qu'elle ne croyait pas la version des faits des enquêteurs du gouvernement cubain et qu'elle espérait que Carromero pourrait dire la vérité une fois en Espagne.