NOUVELLES
29/12/2012 05:50 EST | Actualisé 28/02/2013 05:12 EST

Syrie: 1ère décision de l'état-major rebelle, son chef obtient une promotion

Le Conseil militaire suprême de l'Armée syrienne libre (ASL), principale faction de l'opposition armée dans le pays en proie à la guerre civile, a annoncé sa première décision depuis sa formation début décembre: la promotion de son chef au rang de général de division.

"Première décision du Conseil militaire suprême: le Conseil a décidé le 26 décembre 2012 d'élever le général de brigade Selim Idriss au grade de général de division", annonce dans une vidéo mise en ligne tard vendredi le colonel Abdel Jabbar al-Oqaïdi, chef du conseil militaire rebelle d'Alep (nord).

Selim Idriss, un ingénieur militaire qui a fait défection en juillet 2012, avait été nommé chef d'état-major du Conseil militaire suprême, créé début décembre et chargé de chapeauter les groupes rebelles, à l'exception des jihadistes du Front al-Nosra, placé par Washington sur sa liste des organisations terroristes.

Ce Conseil dépend de la Coalition de l'opposition syrienne, reconnue par une importante partie de la communauté internationale comme représentant légitime du peuple syrien.

La Syrie est en proie depuis mars 2011 à une révolte populaire violemment réprimée qui s'est transformée en conflit armé. En 21 mois, les violences ont fait plus de 45.000 morts, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

sbh/tg