NOUVELLES
29/12/2012 04:37 EST | Actualisé 28/02/2013 05:12 EST

Mexique: 4 hommes tués après avoir tenté de voler le corps d'un chef de cartel

MEXICO CITY, Mexique - Des militaires mexicains ont tué quatre hommes qui tentaient apparemment de voler le corps d'un chef de cartel de drogue au lendemain de son assassinat par l'armée dans l'État de Veracruz.

Le gouvernement de l'État a indiqué que les hommes armés voulaient de toute évidence s'emparer du corps de Angel Enrique Uscanga, surnommé «Le Pokémon» et identifié comme étant le chef d'un gang violent de la région.

Les suspects ont tiré sur les militaires depuis un véhicule après être arrivés tard vendredi à un édifice dans la ville de Cordoba où étaient entreposés le corps d'Uscanga et de quatre autres hommes tués dans une fusillade avec des militaires.

Les militaires ont répliqué et tué les quatre hommes armés, selon un communiqué du gouvernement. Les autorités ont confisqué une grenade et d'autres armes.

En octobre, le chef du cartel du Zetas, Heriberto Lazcano, avait été tué par des militaires au nord du Mexique et son corps avait été volé d'un salon funéraire 12 heures plus tard.

Cela avait soulevé des doutes au Mexique sur si le baron de la drogue avait réellement été tué, mais des responsables ont fait valoir que des empreintes digitales et des photographies prises avant le vol du corps prouvaient sa mort.

Des responsables de l'État du Veracruz ont indiqué qu'Uscanga et les quatre autres hommes avaient été tués lors d'un affrontement avec des militaires jeudi dernier à Cordoba, sans donner plus de détails.

Les militaires ont saisi six armes à feu, une roquette et un lance-roquettes.

Des centaines de militaires ont été déployés dans l'État de Veracruz en 2011 à la suite d'un regain de la violence liée à la drogue après que des gangs liés au cartel de Sinaloa eurent commencé à s'en prendre au Zetas, un groupe organisé de façon paramilitaire et fondé par d'ex-membres des forces spéciales mexicaines.