NOUVELLES
29/12/2012 09:21 EST | Actualisé 28/02/2013 05:12 EST

Le Venezuela annonce la déportation d'un agent français soupçonné de complot

CARACAS, Venezuela - Les autorités du Venezuela ont annoncé samedi avoir déporté un homme décrit comme un agent de renseignement français qui a été emprisonné pour son implication présumée dans un complot pour assassiner le président Hugo Chavez.

La ministre des Prisons, Iris Varela, a officialisé l'expulsion de Frédéric Laurent Bouquet dans un message Twitter publié samedi.

Selon Mme Varela, Bouquet a été arrêté le 18 juin 2009, et a avoué être venu au Venezuela pour assassiner le président. Elle a ajouté qu'il était en possession d'armes à feu lors de son arrestation.

La ministre n'a pas donné plus de détails sur l'affaire. Il n'a pas été possible de savoir si l'homme a jamais été officiellement accusé.

Mme Varela a dit ne pas savoir où le ressortissant français serait déporté. Elle a seulement indiqué qu'il était déporté en vertu d'une loi qui permet au gouvernement d'expulser quiconque menace la sécurité nationale.

Une photo accompagnant le gazouillis ministériel a montré un homme menotté, vêtu d'une veste pare-balles, au moment où il est escorté par la police.

Des responsables du ministère n'ont pas retourné des appels réclamant plus d'informations sur cette annonce.

Personne n'a répondu au téléphone à l'ambassade française de Caracas.