NOUVELLES
29/12/2012 09:25 EST | Actualisé 28/02/2013 05:12 EST

Iran: du pétrole sous le tarmac, l'aéroport délocalisé

L'aéroport d'Ahvaz, dans le sud-ouest de l'Iran, va être délocalisé après la découverte d'un gisement de pétrole dans son sous-sol, ont indiqué samedi les médias iraniens.

La National Iranian oil company (Nioc) "veut acheter l'aéroport d'Ahvaz en raison de l'existence de réserves de pétrole sous le tarmac", a déclaré Mohammad Rasoulinejad, directeur exécutif de la Société des aéroports iraniens, cité par la radio-télévision d'Etat Irib.

"Le gouvernement a approuvé la délocalisation de l'aéroport", situé actuellement à la périphérie d'Ahvaz et qui sera "reconstruit à 15 km de la ville", a-t-il ajouté.

Cette reconstruction répondra aussi aux besoins de développement de l'aéroport "qui est l'un des plus importants d'Iran" avec une trentaine de vols quotidiens au départ et à l'arrivée, a expliqué M. Rasoulinejad.

Il n'a pas précisé l'importance de la nappe de pétrole découverte dans le sous-sol de l'aéroport d'Ahvaz, la capitale du Khouzestan, frontalière de l'Irak et riche en pétrole. L'Iran est le second producteur au sein des pays de l'Opep.

La Nioc n'a pas commenté cette information.

str/fpn/cyj/vl