Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Victoire durement acquise pour le Canada

Le Canada a comblé deux déficits de deux buts et l'a emporté 6 à 3 face à la Slovaquie, vendredi, au Championnat mondial junior à Oufa en Russie.

Ryan Strome a marqué deux buts pour le Canada, invaincu en deux matchs, et qui affrontera les États-Unis dimanche. En arrière 0-2, puis 1-3, les Canadiens ont réalisé une poussée de cinq buts sans riposte pour enregistrer le gain.

Le défenseur Morgan Rielly y est allé d'un but et deux mentions d'aide pour la sélection canadienne, qui accusait un retard de 0-2 après 20 minutes de jeu. Ty Rattie, Mark Scheifele et le capitaine Ryan Nugent-Hopkins ont complété la marque.

Auteur de trois buts en deux rencontres, Scheifele a été choisi joueur du match dans le camp canadien.

Xavier Ouellet a complété la rencontre avec deux passes. Le gardien Malcolm Subban a repoussé 25 des 28 tirs dirigés contre lui pour signer sa deuxième victoire du tournoi.

« Je donne le crédit aux jeunes. Ils ont dû faire preuve de beaucoup d'entêtement pour trouver une façon de gagner», a commenté l'entraîneur-chef d'ECJ, Steve Spott.

Une autre suspension?

Le Canada s'est vite retrouvé avec deux attaquants en moins. J.C. Lipon et Anthony Camara ont écopé de pénalités majeures de cinq minutes et d'inconduites de matchs pour des mises en échec à la limite de la légalité.

La Fédération internationale (IIHF) a déjà indiqué que Camara ne sera pas suspendu et qu'il pourra affronter les États-Unis. Le cas de Lipon est toujours à l'étude et une audience est prévue samedi. Déjà, Boone Jenner a purgé les deux tiers de sa peine de trois matchs.

L'attaquant slovaque Tomas Mikus, victime du coup de Lipon, croit qu'il n'y avait pas d'équivoque sur l'intention des joueurs canadiens.

« À mes yeux, il s'agit de coups salauds. Je n'ai pas vu le deuxième (celui de Camara). Je ne peux donc pas le commenter. Mais il y avait du sang, le geste n'était donc pas tout à fait propre.»

Marko Dano, avec deux, et Mikus ont riposté pour les Slovaques. Leur gardien Adam Nagy a affronté 30 rondelles.

Russie 2 - États-Unis 1

Vladimir Tkachov a marqué à 4:10 en troisième période pour procurer un gain de 3 à 2 à la Russie devant les États-Unis.

Tkachov a saisi une rondelle libre devant le filet au terme d'un bel effort individuel de Valeri Nichuskin qui venait de traverser la patinoire sur toute sa longueur pour parvenir jusqu'au gardien américain.

Alex Galchenyuk, premier choix du Canadien de Montréal (3e au total en 2012) a récolté une mention d'aide sur l'unique but des Américains inscrit par Jacob Trouba en 2e période.

La Suède invaincue

Plus tôt, la Suède a eu besoin des tirs de barrage pour s'imposer difficilement 3 à 2 devant la Suisse.

Victor Rask a inscrit l'unique but de la fusillade pour permettre aux Suédois de demeurer invaincus en deux rencontres. L'espoir du Canadien de Montréal, Sebastian Collberg a également trouvé le fond du filet dans cette rencontre.

Enfin, la République tchèque a causé une surprise en battant la Finlande 3 à 1.

Du coup, la Suède occupe la tête du Groupe A avec 5 points, suivie de la Suisse avec 4. Les Tchèques et les Finlandais partagent le troisième rang avec trois points chacun, tandis que la Lettonie ferme la marche, toujours en quête d'un premier point.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.