NOUVELLES
28/12/2012 04:35 EST | Actualisé 26/02/2013 05:12 EST

Un obstacle de moins pour Jamison

L'entente de plus de 300 millions de dollars entre la Ville de Glendale et le groupe de Greg Jamison pour la gestion du Jobing.com Arena ne peut plus être renversée par la population par référendum.

Un regroupement de citoyens, «Back to Sanity» (retour à la raison), n'a pas réussi à récolter les 6900 signatures de résidents de la Ville nécessaires pour forcer un vote populaire pour entériner cette entente.

Les contestataires avaient 30 jours, soit jusqu'à jeudi, pour atteindre leur objectif.

Selon Ken Jones et Francine Romesburg, cofondateurs du mouvement, environ 12 volontaires auraient obtenu un peu plus de la moitié des signatures requises.

Jones a d'ailleurs déclaré que le mouvement a échoué faute de ressources financières.

« Lorsque nous avons appris que nous n'obtiendrions pas l'argent nécessaire, nos chances sont devenues minces, a avoué Jones. Cependant, nous nous sommes battus jusqu'à la fin. »

Jones a estimé qu'il aurait fallu 16 000 $ à «Back to Sanity» pour payer des collecteurs de signatures professionnels.

Cet échec citoyen représente donc un obstacle de moins pour le groupe de l'acheteur potentiel Greg Jamison.

La vente des Coyotes de Phoenix doit cependant être approuvée par la LNH avant la fin du mois de janvier pour que l'entente entre en vigueur.