NOUVELLES
28/12/2012 11:31 EST | Actualisé 27/02/2013 05:12 EST

États-Unis : 14 500 travailleurs des ports pourraient faire la grève dès dimanche

Déjà fragilisée par l'imminence d'une crise budgétaire majeure, l'économie américaine pourrait souffrir d'un autre mal sous peu: une grève des travailleurs des ports.

La grève que menacent de déclencher 14 500 travailleurs des ports aux États-Unis pourrait paralyser 40 % du trafic de conteneurs dans ce pays. Près de la moitié du commerce transcontinental de conteneurs est effectué par des cargos qui transitent par une quinzaine de ports éventuellement paralysés par la grève.

Les employés des ports qui seraient touchés par la grève voient passer plus de 100 millions de tonnes de biens, par année.

Une interruption prolongée des services dans ces ports pourrait coûter jusqu'à un milliard de dollars par jour, selon des observateurs du monde des affaires.

La menace est telle que les officiels de la Maison-Blanche ont appelé les parties à s'entendre, pour éviter l'arrêt de travail. La semaine dernière, plus d'une centaine de groupes d'affaires ont écrit au président Barack Obama afin de l'inciter à intervenir.

Le président pourrait recourir à une loi datant de 1947 destinée à empêcher un arrêt de travail qui peut avoir des conséquences négatives sur les importations américaines. Mais le recours à cette loi pourrait faire perdre, au président Obama, les appuis dont il bénéficie au sein du milieu syndical.