NOUVELLES
28/12/2012 04:02 EST | Actualisé 26/02/2013 05:12 EST

Raids aériens près de Damas, combats nocturnes dans la capitale (ONG)

L'aviation menait vendredi des raids au-dessus de la province de Damas, après une nuit marquée par des bombardements et des combats qui ont même touché plusieurs quartiers de la capitale, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"L'aviation a bombardé pour la première fois la localité de Assal al-Ward, dans la région du Kalamoun, tuant un civil, en blessant des dizaines d'autres et détruisant de nombreuses habitations", a précisé l'OSDH, une organisation basée au Royaume-Uni et s'appuyant sur un vaste réseau de militants et de médecins.

L'armée s'est retirée jeudi de plusieurs zones aux alentours de la capitale après des attaques rebelles contre des barrages militaires, selon l'OSDH, qui redoute désormais des nouveaux bombardements de l'aviation.

Dans la nuit, des combats et des bombardements ont eu lieu dans plusieurs quartiers de Damas. De nombreuses roquettes se sont abattues sur le quartier de Qaboun (nord-est), tandis que soldats et rebelles se sont affrontés à Qadam (sud), bombardé par l'armée, a précisé l'OSDH.

Bombardements et combats ont également repris dans la banlieue, à Daraya (sud-ouest), dont l'armée tente de reprendre le contrôle total depuis plusieurs semaines, Yalda (sud) et Douma (nord-est), ainsi que sur une position militaire entre Erbine et Harasta (nord-est), selon la même source.

Ailleurs dans le pays, un homme a été abattu par un tireur embusqué dans le camp de réfugiés palestiniens de Deraa (sud), tandis que des combats et des bombardements ont visé des localités proches de la frontière jordanienne, selon l'OSDH.

Des combats ont eu lieu dans dans plusieurs quartiers d'Alep (nord) et des bombardements ont visé dans la nuit des quartiers de Deir Ezzor (est) et des localités des provinces de Homs et de Hama (centre), selon la même source.

Jeudi, les violences ont fait au moins 142 morts à travers le pays -- 55 civils, 45 rebelles et 42 soldats -- selon le dernier bilan de l'OSDH.

La Syrie est en proie depuis mars 2011 à une révolte populaire violemment réprimée qui s'est transformée en conflit armé. En 21 mois, les violences ont fait plus de 45.000 morts, selon l'OSDH.

sbh/fc