NOUVELLES
28/12/2012 08:24 EST | Actualisé 27/02/2013 05:12 EST

Les soldats indiens tuent deux rebelles présumés dans le sud du Cachemire

SRINAGAR, Inde - Les forces indiennes ont tué vendredi deux rebelles présumés dans un échange de tirs et blessé sept civils au cours d'une manifestation dans le sud du Cachemire, a indiqué la police.

Deux officiers armés et un policier ont été blessés dans les combats à Chandigam, un village à 45 kilomètres au sud de Srinagar, la principale ville dans la portion indienne du Cachemire, a affirmé un policier sous le couvert de l'anonymat étant donné qu'il n'était pas autorisé à parler aux médias.

Une déclaration de la police soutient que les personnes tuées étaient des dirigeants cachemiriens du Lashkar-e-Taiba, un groupe rebelle établi au Pakistan accusé par New Delhi d'avoir orchestré une série d'attaques sanglantes dans la capitale financière de l'Inde, Bombay, en 2008. Il n'y a pas eu de rapport indépendant sur les combats et aucun groupe rebelle n'a revendiqué une implication dans l'immédiat.

Après les échanges de tirs, des centaines de villageois sont sortis dans les rues pour réclamer la «liberté» et le recul des forces indiennes.

La région himalayenne du Cachemire est divisée entre l'Inde et le Pakistan, et les deux pays disent avoir les droits sur l'entièreté du territoire.

Les troupes indiennes ont largement réprimé un soulèvement armé démarré en 1989, mais l'opposition populaire à New Delhi est encore bien ancrée et se traduit surtout par des mouvements de protestation dans les rues qui basculent dans des affrontements violents.