Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les Russes s'imposent

Vladimir Tkachyov a marqué après 4:10 en troisième période pour procurer un gain de 2-1 à la Russie sur les États-Unis, vendredi, au Championnat du monde junior, à Oufa.

Tkachov a saisi une rondelle libre devant le filet au terme d'un bel effort individuel de Valeri Nichushkin qui venait de traverser la patinoire sur toute sa longueur pour parvenir jusqu'au gardien américain John Gibson.

Alex Galchenyuk, premier choix du Canadien de Montréal (3e au total en 2012), a récolté une mention d'aide sur l'unique but des Américains inscrit par Jacob Trouba en 2e période.

Avec ce gain, la Russie occupe le 2e rang du groupe B avec cinq points, un de moins que le Canada et deux de moins que les États-Unis. Comme le Canada, les Russes sont invaincus, mais ont remporté leur premier match en prolongation, et ont donc perdu un point.

Des surprises dans le groupe A

Plus tôt, la Suède a eu besoin des tirs de barrage pour s'imposer difficilement 3-2 devant la Suisse.

Victor Rask a inscrit l'unique but de la fusillade pour permettre aux Suédois de demeurer invaincus en deux rencontres. L'espoir du Canadien de Montréal Sebastian Collberg a également trouvé le fond du filet dans cette rencontre.

Enfin, la République tchèque a causé une surprise en battant la Finlande 3-1.

Du coup, la Suède occupe la tête du groupe A avec 5 points, suivie de la Suisse avec 4. Les Tchèques et les Finlandais partagent le 3e rang avec trois points chacun, tandis que la Lettonie ferme la marche, toujours en quête d'un premier point. Chaque équipe a disputé deux matchs.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.