NOUVELLES
28/12/2012 03:07 EST | Actualisé 27/02/2013 05:12 EST

Hausse d'impôts le 1er janvier pour les nantis du Québec et de l'Ontario

OTTAWA - Les Canadiens pourront contribuer davantage à leur compte d'épargne libre d'impôt (CÉLI) en 2013, mais ils devront attendre jusqu'au prochain budget fédéral pour savoir s'ils profiteront de nouvelles déductions fiscales.

Selon Jason Safar, fiscaliste chez PwC, les nouvelles déductions sont habituellement annoncées dans le budget, avant d'être mises en place plus tard la même année.

Alors que les gouvernements fédéral et provinciaux mènent une lutte aux déficits, M. Safar estime toutefois que les grandes attentes ne sont pas de mise en prévision du prochain budget fédéral.

Au Québec, cependant, le taux d'imposition augmentera dès le 1er janvier 2013 pour les contribuables dont le revenu dépasse 100 000 $. Le taux d'imposition marginal passera ainsi de 48,22 à 49,97 pour cent, a précisé Jim Paisely, chez Deloitte.

En Ontario, le taux marginal combiné fédéral-provincial passera de 46,41 à 47,97 pour cent pour les gens gagnant plus de 500 000 $ par année.

La contribution annuelle maximale à un CÉLI sera quant à elle haussée à 5500 $ par année, alors qu'elle était de 5000 $ auparavant.

Les Canadiens verront également certains impôts sur le revenu et les bénéfices augmenter de 2,0 pour cent afin de tenir compte de l'inflation.

Tous les paliers d'imposition fédéraux croîtront de 2,0 pour cent, le plus élevé (29 pour cent) applicable à des revenus de 135 054 $ et plus en 2013, comparativement à 132 406 $ en 2012.

Les montants pour plusieurs crédits d'impôts non remboursables fédéraux augmentent eux aussi, y compris le montant personnel de base, qui passera de 10 822 $ à 11 038 $.