NOUVELLES
27/12/2012 12:13 EST | Actualisé 26/02/2013 05:12 EST

Les ventes de maisons ont bondi de 4,4 pour cent aux États-Unis en novembre

WASHINGTON - Les ventes de maisons neuves ont progressé le mois dernier à leur plus vive allure en plus de deux ans et demi aux États-Unis, témoignant de la reprise soutenue qu'y connaît le marché immobilier.

Le nombre de maisons neuves vendues a grimpé de 4,4 pour cent en novembre par rapport à octobre pour atteindre 377 000 unités vendues en données annualisées, a indiqué jeudi le département américain du Commerce. Il s'agit là du rythme de vente le plus rapide depuis avril 2010, alors qu'un crédit d'impôts fédéral avait stimulé les ventes.

Les ventes de maisons neuves ont également progressé de 15,3 pour cent au cours de la dernière année. Cette amélioration, qui survient après un passage à vide, laisse malgré tout les ventes en deçà de la barre des 700 000 unités vendues, un niveau que les économistes considèrent sain.

Les gains soutenus du secteur de l'emploi et des taux hypothécaires particulièrement bas ont gonflé les ventes des maisons neuves et usagées. Davantage de personnes envisagent d'acheter ou de louer des maisons après avoir vécu avec des proches ou des amis pendant ou tout juste après la Grande Récession.

Par ailleurs, l'excédent de maisons qui avaient été construites pendant le boom immobilier a finalement vu sa taille réduite. Seulement 149 000 nouvelles maisons étaient en vente à la fin du mois dernier, selon le rapport. Ce résultat est à peine supérieur au creux record de 143 000 atteint en août.

Les prix des maisons augmentent également. L'indice Standard & Poor's/Case-Shiller publié mercredi faisait état d'une croissance de 4,3 pour cent en octobre, comparativement à l'an dernier. Il s'agissait, encore là, de la plus forte hausse en deux ans et demi.