NOUVELLES
27/12/2012 10:00 EST | Actualisé 26/02/2013 05:12 EST

Des colons israéliens inculpés pour une attaque anti-palestinienne

Trois colons israéliens ont été inculpés jeudi pour avoir mené une attaque contre une propriété palestinienne début décembre, a rapporté le ministère de la Justice.

Des ultras de la colonisation mènent depuis des années une politique dite du "prix à payer", consistant à se venger sur des villageois palestiniens, des lieux de culte musulmans et chrétiens, des militants pacifistes israéliens, voire l'armée israélienne, des décisions gouvernementales qu'ils jugent hostiles à leurs intérêts.

Selon l'acte d'accusation, les trois hommes, tous âgés d'une vingtaine d'années et habitant dans des colonies, s'étaient rendus le 2 décembre dans le village d'Al-Asja, en Cisjordanie, au sud de Hébron.

Ils avaient mis le feu à une voiture palestinienne et peint des graffitis libellés notamment "prix à payer" sur un mur à proximité du véhicule. Ils avaient été appréhendés alors qu'ils s'apprêtaient à entrer dans le village palestinien voisin de Samoua.

Parmi les accusations figurent celles de "conspiration visant à commettre un crime, incendie criminel (...) et violence à un officier de police", indique le ministère de la Justice dans un communiqué.

Malgré les condamnations systématiques des attaques dites du "prix à payer" par les autorités israéliennes, leurs auteurs sont rarement appréhendés et traduits en justice.

En novembre, la police israélienne avait annoncé conduire depuis plusieurs mois "des enquêtes poussées au sujet des auteurs de crimes idéologiquement motivés".

jjm/sah/vl/feb