NOUVELLES
26/12/2012 05:14 EST | Actualisé 25/02/2013 05:12 EST

Un blizzard ne suffit pas à déconcentrer les Colts d'Indianapolis

INDIANAPOLIS - Après trois mois à combattre la leucémie, l'entraîneur des Colts Chuck Pagano est arrivé tôt au complexe des siens, mercredi. Il a brièvement parlé du prochain plan de match avec les joueurs, puis il a posé les pieds sur le terrain d'entraînement pour la première fois depuis le 26 septembre.

Pagano a complété ses traitements de chimiothérapie pendant la première semaine de décembre, puis il a eu le feu vert pour reprendre ses fonctions jeudi dernier. Il a repris les commandes du club lundi, pour une brève rencontre avec ses joueurs et pour répondre aux questions des médias.

Mercredi après-midi, il a dirigé son premier entraînement en trois mois, en savourant chaque moment.

«Ça fait toujours beaucoup de bien de retrouver ce que vous connaissez, a mentionné Pagano. Je fais ce travail depuis 28 ans et quand on vous l'enlève soudainement, ça frappe dur. Mais je suis privilégié de pouvoir revenir avant la fin de la saison, et je l'apprécie énormément.»

Questionné à savoir s'il donnerait un répit à ses partants en vue du dernier match de la saison régulière, contre Houston, il a répondu par la négative.

«Ce ne serait pas un reflet de qui nous sommes ou de ce que nous avons accompli cette saison, a dit Pagano. Nos familles et les amateurs méritent de nous voir à notre mieux. Notre travail est de gagner, et c'est ce que nous allons faire.»

L'équipe a montré une fiche de 9-3 sous la gouverne du coordonnateur à l'attaque Bruce Arians, qui remplaçait Pagano. Peu importe le résultat de ce dimanche contre les Texans, les Colts (10-5) joueront à Foxborough ou à Baltimore au premier tour des éliminatoires.