NOUVELLES
26/12/2012 11:42 EST | Actualisé 25/02/2013 05:12 EST

Syrie: 20 morts, dont huit enfants, dans un bombardement dans le nord (ONG)

Au moins 20 personnes ont été tuées, dont huit enfants, dans un bombardement mercredi contre un village dans le nord de la Syrie, a annoncé l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

"Au moins vingt personnes, dont trois femmes et huit enfants, ont été tuées dans un bombardement du village Qahtaniyé, dans la province de Raqa", a rapporté l'OSDH, une organisation basée au Royaume-Uni et s'appuyant sur un large réseau de militants et de sources médicales civiles et militaires à travers le pays.

"Des dizaines de personnes ont été blessées dans ce hameau de Qahtaniyé, dont toute une famille. Elles ont été transportées à l'hôpital sur des motocyclettes car il n'y a pas de voitures en état de marche par manque d'essence", ont affirmé des militants de Raqa News Network sur Facebook.

Selon la télévision syrienne, "c'est un groupe terroriste qui a attaqué des habitants et a porté atteinte à leurs propriétés dans le village de Qahtaniyé, tuant plusieurs personnes, dont des femmes et des enfants".

"Un accrochage s'est produit entre l'armée et le groupe terroriste qui a eu plusieurs morts et les soldats continuent leur traque", a ajouté la télévision. Le régime utilise le mot "terroriste" pour désigner les rebelles engagés contre le président Bachar al-Assad.

La province de Raqa, près de la frontière turque, a connu ces derniers mois une escalade de violences lorsque des rebelles ont lancé plusieurs opérations.

Mais selon l'OSDH, les victimes du bombardement de mercredi ne sont pas des combattants. "Pour être clair: il n'y a pas de Front al-Nosra, ni de groupes rebelles réellement organisés dans ce secteur, ce ne sont que des paysans", a insisté Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH.

ser-rd/sk/fc

PLUS:afp