NOUVELLES
26/12/2012 03:12 EST | Actualisé 25/02/2013 05:12 EST

Soudans: Béchir est "prêt" à rencontrer Salva Kiir à tout moment

Le président soudanais Omar el-Béchir est prêt à rencontrer son homologue sud-soudanais Salva Kiir pour tenter de débloquer l'application, pour l'instant au point mort, d'accords sur l'économie et la sécurité, ont annoncé mercredi les médias officiels soudanais.

M. Béchir "affirme être prêt à rencontrer Salva Kiir n'importe quand et n'importe où pour accélérer la mise en place de l'accord de coopération" signé en septembre, sous l'égide de l'Union africaine, à Addis Abeba, rapporte l'agence soudanaise Suna dans une brève dépêche.

L'agence ne précise pas si ces propos sont liés à sa rencontre dans la journée avec le Premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn, qui était mercredi à Khartoum et devait se rendre jeudi à Juba pour tenter de soutenir les efforts de paix entre les deux pays.

Le Soudan du Sud est devenu indépendant en juillet 2011, en vertu d'un accord de paix ayant mis fin à une longue guerre civile (1983-2005, deux millions de morts), mais les questions restées en suspens lors de la partition enveniment les relations entre les deux pays, que des combats en mars et avril ont conduits au bord de la guerre.

Les accords signés en septembre prévoient la mise en place d'une zone tampon démilitarisée le long de la frontière commune, une reprise des exportations du pétrole sud-soudanais via les infrastructures du Soudan et la réouverture des points de passage pour le commerce.

Le 18 décembre, le médiateur de l'UA, l'ancien président sud-africain Thabo Mbeki, avait annoncé des avancées dans les discussions et une nouvelle réunion des négociateurs le 13 janvier.

Les deux pays s'accusent mutuellement de soutenir des rebelles de l'autre côté de la frontière, et restent en désaccord sur la région frontalière d'Abyei, revendiquée par Khartoum et Juba.

it/fc/feb