NOUVELLES
26/12/2012 04:42 EST | Actualisé 24/02/2013 05:12 EST

Plusieurs consommateurs font la file pour profiter des soldes d'après Noël

MONTRÉAL - De nombreux consommateurs ont bravé le froid, mercredi, afin de profiter des soldes d'après Noël dans plusieurs magasins du Québec.

Les marchands ont ouvert leurs portes à 13 heures, tel que le prescrit la Loi sur les normes du travail.

Comme d'habitude, les boutiques d'électronique ont attiré leur lot de clients en ce Boxing Day.

À Montréal, ils étaient des dizaines à faire le pied de grue dès l'aube devant le Future Shop de la rue Sainte-Catherine.

Fabiola Ruiz et sa fille de huit ans étaient du nombre. La femme âgée de 31 ans a affirmé que même s'il faisait très froid, l'attente en valait la peine.

«Nous attendons pour acheter les choses dont ma famille et moi avons besoin», a-t-elle mentionné, un café entre les mains.

«Le Boxing Day est toujours une journée de magasinage spéciale, avec beaucoup d'enthousiasme de la part de nos consommateurs, a pour sa part mentionné Thierry Lopez, directeur du marketing chez Future Shop. Ce qui est différent, cette année, c'est que le Boxing Day se déplace également sur plateforme mobile, donc accessible d'un téléphone intelligent, d'une tablette.»

Selon un sondage, les Québécois seront les moins nombreux aux pays à courir les aubaines en ce 26 décembre — dans une proportion de 36 pour cent, comparativement à 76 pour cent des Albertains.

Les hommes devaient d'ailleurs être plus nombreux que les femmes à tenter de profiter des rabais, 66 pour cent des répondants ayant fait part de leur intérêt, comparativement à 58 pour cent des répondantes.

Environ une personne sur cinq (22 pour cent) a dit vouloir magasiner pour elle-même, tandis que 34 pour cent des personnes interrogées désiraient plutôt également acheter pour les autres.

Le coup de sonde a été réalisé auprès de 1000 Canadiens entre le 11 et le 16 octobre. Sa marge d'erreur est de 3,1 pour cent, 19 fois sur 20.

Les commerces ne sont pas tous ouverts en ce Boxing Day.

La plupart des succursales de la Société des alcools du Québec (SAQ), notamment, sont fermées depuis la fin de l'après-midi du 24 décembre.

Quant aux supermarchés, ceux qui ouvrent leurs portes devront composer avec un personnel réduit.

Les pharmacies demeurent quant à elles rester ouvertes, tout comme les restaurants et les stations-services, considérés comme des services essentiels.

Les banques, les bureaux de postes et les institutions rattachées aux gouvernements provincial et fédéral sont cependant fermés en ce 26 décembre.