NOUVELLES
26/12/2012 06:01 EST | Actualisé 25/02/2013 05:12 EST

Le ministre russe des sports opposé à un nouveau Championnat soviétique

Le ministre russe des Sports Vitaly Mutko s'est déclaré opposé au projet de création d'un championnat de football regroupant les meilleures équipes des anciens pays membres de l'ex-Union soviétique.

"C'est une fausse" bonne idée, estime M. Mutko dans un entretien accordé au quotidien Sport Express de mercredi. Le projet a semblé gagner du terrain ces dernières semaines mais pour le ministre, ce genre de "plans mal conçus" éloignent le public russe "des vrais problèmes rencontrés par le football dans le pays".

"Mon opinion sur le sujet est très claire", continue M. Mutko. "Je suis le ministre russe des Sports et à ce titre ma priorité est le développement du sport et de la culture physique dans notre pays et nulle part ailleurs".

"Le Championnat de Russie est parmi les dix meilleurs d'Europe et nos clubs ont de bonnes chances de bien figurer en Ligue des champions face aux meilleures équipes européennes".

Au début du mois, le chef de l'administration présidentielle russe, Sergueï Ivanov, avait déclaré à l'agence Interfax qu'un "championnat où les meilleures équipes de quatre ou cinq pays de la CEI se disputeraient le titre serait plus spectaculaire et plus intéressant".

"Je sais que les Ukrainiens veulent jouer dans une Ligue plus forte", avait ajouté cet influent dirigeant proche du président Vladimir Poutine.

Cette idée avait reçu un autre soutien de poids en Russie: Alexei Miller, patron du géant Gazprom et propriétaire du Zenit Saint-Pétersbourg, le club le plus riche du pays, avait averti fin novembre que son équipe pourrait quitter le championnat national pour une nouvelle Ligue regroupant des équipes de l'ex-URSS.

"Si tous les pays de la CEI (Communauté des Etats Indépendants, la plupart des pays l'ex-URSS, ndlr) évoluaient dans un tel championnat, ce serait vraiment superbe", avait estimé M. Miller.

af/bvo/gf