NOUVELLES
26/12/2012 09:49 EST | Actualisé 25/02/2013 05:12 EST

Le chef de la police militaire syrienne annonce sa défection

Le chef de la police militaire syrienne a annoncé sa défection dans une courte vidéo diffusée sur internet par des militants anti-régime.

"Moi, général Abdel Aziz Jassem al-Challal, commandant de la police militaire syrienne, annonce ma défection de l'armée du régime pour rejoindre la révolution populaire", annonce l'officier supérieur, vêtu d'un uniforme avec des épaulettes rouges.

"L'armée a dévié de sa mission essentielle, qui est de protéger le pays, et s'est transformée en un gang de meurtriers", assure-t-il.

"La destruction de villes et de villages, les massacres contre notre peuple, contre des civils sans défense qui étaient descendus dans la rue pour réclamer la liberté, m'ont poussé à déserter", ajoute-t-il.

Ce général n'est pas connu car ces fonctions consistaient à faire régner la discipline parmi les soldats.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), le général Challal devait partir à la retraite en janvier. Il a déjà quitté la Syrie, précise cette organisation basée au Royaume-Uni et s'appuyant sur un réseau de militants dans le pays. Selon des sites internet de l'opposition, il a rejoint la Turquie.

"Cet homme avait été écarté depuis longtemps car il était soupçonné de collaborer avec les insurgés", affirme un militant sur internet. Un autre assure qu'il avait "retiré plusieurs postes de contrôle sur les routes et était bon avec la population".

rd/ser/sk/fc