NOUVELLES
26/12/2012 10:27 EST | Actualisé 25/02/2013 05:12 EST

Dopage: dernier jour pour un éventuel recours d'Armstrong devant le TAS

Le délai dont dispose l'ancien roi déchu du peloton Lance Armstrong pour faire appel de la sanction de l'Union cycliste internationale devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) expire jeudi.

Il y a deux mois, l'UCI a retiré ses sept victoires sur le Tour de France (1999 à 2005) à l'Américain et l'a radié à vie, suivant les recommandations de l'Agence antidopage américaine (Usada) qui estime qu'il a été l'instigateur du programme de dopage "le plus sophistiqué" de l'histoire du sport.

La sanction a été formellement notifiée à Armstrong, 41 ans, le 6 décembre et il disposait de 21 jours à compter de cette date pour faire appel.

Un tel recours paraît peu probable au vu de ses déclarations du 23 août: "Aujourd'hui, je tourne la page. Je ne m'occuperai plus de cette question, quelles qu'en soient les conséquences", avait-il alors écrit dans un communiqué.

Armstrong ne s'est d'ailleurs pas exprimé publiquement depuis la décision de l'UCI à son encontre.

gf/jmt