NOUVELLES
25/12/2012 12:44 EST | Actualisé 24/02/2013 05:12 EST

États-Unis : l'homme qui a abattu deux pompiers a laissé une note

L'individu qui a tué deux pompiers lundi dans l'État de New York avait laissé une note dans laquelle il écrivait qu'il prévoyait faire ce qu'il préférait plus que tout, soit « tuer des gens », ont annoncé mardi les autorités policières.

L'homme armé, âgé de 62 ans, a pris en embuscade quatre pompiers qui répondaient à un violent incendie tôt lundi matin dans l'État de New York, tuant deux d'entre eux avant de se suicider.

Il a tiré sur les pompiers quand ceux-ci sont arrivés sur les lieux de l'incendie dans la ville de Webster, près du lac Ontario, a déclaré le chef de police Gerald Pickering. Le premier policier arrivé sur place a traqué le suspect, avec qui il a échangé des coups de feu, selon les autorités.

Lors d'une conférence de presse tenue quelques heures après la fusillade, lundi, M. Pickering a affirmé que l'individu avait vraisemblablement piégé les premiers répondants de l'incendie.

La police a affirmé que le tireur a volontairement mis le feu à une maison et à une voiture pour attirer les pompiers chez lui. Quand les pompiers sont arrivés, il a ouvert le feu, probablement avec une carabine. Le tireur avait purgé une peine de prison de 17 ans pour le meurtre de sa grand-mère, ont par la suite révélé les autorités policières.

Selon M. Pickering, le suspect, William Spengler, a été retrouvé mort après s'être lui-même infligé des blessures.

Les deux pompiers qui ont survécu à la fusillade ont été hospitalisés. Un policier en congé qui passait par là en voiture a également été blessé par des éclats provenant des tirs, d'après M. Pickering.

Associated Press