NOUVELLES
24/12/2012 12:41 EST | Actualisé 23/02/2013 05:12 EST

Une policière afghane tue un conseiller américain à Kaboul

KABOUL - Une policière afghane a tué par balle, lundi, un conseiller américain devant le quartier général de la police à Kaboul, ont annoncé de hauts responsables afghans.

La femme, identifiée comme la sergente Nargas, est entrée dans une enceinte stratégique au coeur de la capitale et a ouvert le feu avec un pistolet sur le conseiller, qui sortait d'une petite boutique avec des articles qu'il venait d'acheter, a déclaré le gouverneur de Kaboul, Abdul Jabar Taqwa, à l'Associated Press.

Avant la fusillade, la policière avait demandé à des passants où se trouvait le bureau du gouverneur, a indiqué M. Taqwa.

Un porte-parole du commandement de l'OTAN, le lieutenant-colonel américain Lester Caroll, a précisé que la policière avait été arrêtée après l'incident. L'identité du conseiller américain, qui travaillait sous contrat, n'a pas été révélée.

L'attaque s'est produite à l'extérieur du quartier général de la police, dans une enceinte clôturée placée sous haute sécurité qui abrite aussi le bureau du gouverneur, des tribunaux et une prison. Le chef adjoint de la police de Kaboul, Mohammad Daoud Amin, a indiqué qu'une enquête avait été ouverte.

La fusillade s'est produite quelques heures après qu'un policier afghan eut ouvert le feu sur cinq de ses collègues à un point de contrôle du nord de l'Afghanistan. L'assaillant a ensuite volé les armes de ses collègues et s'est enfui pour se joindre aux talibans, selon le gouverneur adjoint de la province de Jawzjan, Faqir Mohamed Jawzjani.

Plus de 60 membres de la coalition internationale, dont des conseillers civils, ont été tués par des soldats ou des policiers afghans cette année.