NOUVELLES
24/12/2012 10:15 EST | Actualisé 23/02/2013 05:12 EST

Toujours nerveuse face au débat budgétaire, Wall Street ouvre en léger recul

Wall Street a débuté lundi en légère baisse une séance écourtée à la veille de Noël, l'absence d'avancées vers un compromis sur le budget des Etats-Unis minant les investisseurs: le Dow Jones lâchait 0,31% et le Nasdaq 0,25%.

Vers 14H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average reculait de 41,03 points à 13.149,81 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, de 7,70 points à 3.013,31 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 baissait de 0,27% (-3,82 points) à 1.426,33 points.

La Bourse de New York avait clôturé en forte baisse vendredi, déjà effrayée par l'idée que démocrates et républicains ne parviennent pas à un accord sur le budget avant la fin de l'année, déclenchant ainsi une cure d'austérité forcée: le Dow Jones avait perdu 0,91% à 13.311,72 points et le Nasdaq 0,96% à 3.050,39 points.

Les indices pâtissent du "sentiment amer" des acteurs du marché face à "l'échec des responsables politiques à conclure un accord avant de rentrer chez eux" pour le réveillon, ont remarqué les analystes de Schaeffer's Investment Research.

La semaine dernière, les parlementaires n'ont pas réussi à trouver un terrain d'entente. Et l'enthousiasme des investisseurs a particulièrement été refroidi par l'échec des républicains à se mettre d'accord sur leurs propres propositions.

Or, faute d'accord entre démocrates et républicains, de fortes hausses d'impôts et des coupes budgétaires massives entreront en effet automatiquement en oeuvre début janvier, au risque de miner l'éconcomie chancelante des Etats-Unis.

Le président américain Barack Obama a appelé vendredi soir le Congrès à adopter un compromis budgétaire de portée plus modeste que ceux évoqués ces dernières semaines, mais sans parvenir à rasséréner vraiment les opérateurs.

Et l'absence des parlementaires à Washington en raison des fêtes de fin d'année "rend toute avancée (dans les négociations) très difficile", a remarqué Dick Green, de Briefing.com.

Aussi il est possible, selon lui, que le marché fasse preuve d'un "fort niveau de volatilité" d'ici la fin de l'année, les volumes d'échanges devant rester faibles en l'absence de nombreux courtiers en cette période de fêtes.

Pour Noël, la Bourse de New York clôturera lundi à 18H00 GMT au lieu de 21H00 GMT habituellement et sera fermée mardi.

Le marché obligataire s'inscrivait à la baisse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans progressait à 1,776% contre 1,754% vendredi, et celui à 30 ans à 2,943% contre 2,922% en fin de semaine dernière.

jum/jt/are