NOUVELLES
24/12/2012 06:09 EST | Actualisé 23/02/2013 05:12 EST

Téhéran déconseille les voyages aux Etats-Unis après la mort d'un Iranien

L'Iran a invité lundi ses ressortissants à "éviter les voyages non-essentiels aux Etats-Unis" après la mort d'un citoyen iranien aux Etats-Unis causée, selon Téhéran, par cinq heures d'interrogatoire "inhumain" par les douanes américaines à son arrivée sur le territoire.

"Les citoyens iraniens sont invités à éviter les voyages non-essentiels aux Etats-Unis et, en cas de visite, à être extrêmement prudents", a déclaré le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Ramin Mehmanparast.

"L'Iranophobie actuelle aux Etats-Unis et les incidents répétés lors desquels des citoyens iraniens ont été menacés et arrêtés (...) ont créé une situation à très hauts risques pour les Iraniens voyageant dans ce pays", a-t-il expliqué, cité par l'agence Isna. Téhéran et Washington, qui n'ont plus de relations diplomatiques depuis 1980, sont engagés dans un bras de fer concernant le programme nucléaire controversé iranien.

L'Iran a également demandé une "enquête précise dont les résultats devront être rendus publics" sur la mort d'un citoyen iranien, victime d'un arrêt cardiaque deux jours après un long interrogatoire à son arrivée à l'aéroport de Dulles (Virginie, est) le 6 novembre.

Selon les médias américains, Daryoush Sarreshteh, âgé de 73 ans, avait passé cinq heures dans les locaux des douanes, interrogé sur sa possession d'une carte verte alors qu'il avait été hors du pays depuis trois ans. La famille de M. Sarreshteh assure que son décès est directement lié au stress provoqué par l'interrogatoire.

"L'interrogatoire inhumain et inhabituel d'une personne âgée pendant cinq heures ne peut être accepté", a estimé M. Mehmanparast.

mod/cyj/sw

PLUS:afp