NOUVELLES
24/12/2012 03:59 EST | Actualisé 23/02/2013 05:12 EST

Le parents préfèrent des funérailles privées pour les victimes du N.-B.

TRACADIE-SHEILA, N.B. - Les quatre jeunes qui ont perdu la vie vendredi au Nouveau-Brunswick auront des funérailles privées, a fait savoir, lundi, le maire de Tracadie-Sheila.

Selon le maire Aldeoda Losier, les familles des victimes qui sont décédées après que leur voiture se fut engloutie dans les eaux glacées de la rivière Tracadie ne désirent pas de cérémonie publique.

Chacune des familles appartient à une paroisse différente et ils veulent que les obsèques se déroulent chez eux. Toutefois, a ajouté le maire, deux minutes de silence ont été observées dans certaines églises locales, dimanche, en mémoire des victimes.

De nombreux citoyens ont fait la file, à la veille de Noël, devant les salons funéraires, pour rendre un dernier hommage à Marie-Hélène Gauvin, âgée de 17 ans, de Pointe Canot; Tommy Losier, 18 ans, Brian Basque, 19 ans, tous deux de Sainte-Rose; et Alexandre McGraw, 20 ans, de Losier Settlement.

Les funérailles privées auront lieu dans les jours suivant Noël.

Le maire Losier a insisté sur le fait que ce quadruple décès dans ces villages francophones représente une lourde perte pour la population tissée serrée de cette région, d'autant plus que les jeunes ont souvent tendance à migrer dans les grandes villes.

La Gendarmerie royale du Canada poursuit son enquête pour déterminer les causes exactes de la tragédie.

Les corps des jeunes gens ont été repêchés le samedi après-midi vers 15 h alors que l'accident était survenu au cours de la nuit de vendredi à samedi à 1 h.