NOUVELLES
23/12/2012 11:18 EST | Actualisé 22/02/2013 05:12 EST

Fixer les paramètres de ses finances en amour pour bien démarrer son union

TORONTO - Un des piliers d'une bonne relation de couple, c'est la communication, mais quand vient le temps de discuter d'argent, toutes les excuses sont bonnes pour éluder le sujet, même si ça risque de compromettre l'avenir.

Il arrive parfois que la gestion du patrimoine financier soit à ce point délicat, spécialement en période de crise, qu'il est plus facile de reporter la discussion à plus tard.

Selon le thérapeute conjugal, Henry Sharam, lorsque l'argent se fait plus rare, c'est là que les petites failles dans le couple commencent à se faire sentir. «Même si on aime beaucoup une personne, il y a toujours des côtés qui sont moins forts que les autres dans un couple. Et c'est souvent à propos de l'argent que la discorde va commencer.»

Toutefois, même si l'argent s'avère souvent un point de friction, les finances du couple n'ont pas à interférer dans les sentiments. Munis de bons conseils de la part de planificateurs financiers, les amoureux devraient être en mesure d'éviter les tensions reliées à l'aspect pécuniaire.

«Vous n'avez pas à sortir votre relevé bancaire lorsque vous rencontrez quelqu'un pour la première fois, mais à mesure que la relation devient sérieuse, la transparence est indispensable», souligne John Tracy, premier vice-président à l'épargne et à l'investissement chez TD Canada Trust.

Pour M. Tracy, les partenaires qui comptent régulariser leur union doivent être francs l'un envers l'autre sur cette question.

Il ne suffit pas de partager ses points de vue comme la propriété de la maison ou le désir d'avoir des enfants ou pas — qui représentent des questions de base —, mais il faut aborder les questions délicates qui peuvent être des sources de conflits. Il demeure important de faire connaître à l'autre ses attentes face au budget familial, de déterminer s'il est nécessaire de le consulter avant d'effectuer un achat.

Plusieurs de ces questions se retrouvent confinées au fond du placard d'où elles sortiront lors d'une querelle. Les conseillers suggèrent fortement de clarifier toutes les zones grises afin de démarrer son union sur une base solide. «Il suffit de s'asseoir et de noter tout ce qu'on possède, ce qu'on doit, ça peut sembler radical, mais ça vous forcera à établir des bases solides» explique John Tracy.

Lors de ce bilan, il ne faut pas négliger les sujets comme son plan de carrière, un retour possible aux études, les dettes accumulées.

S'il demeure des points difficiles à clarifier, il ne faut pas hésiter à consulter un conseiller financier qui pourra aborder lui-même d'autres aspects du budget qu'on a pu négliger ou des sujets moins agréables comme les dettes justement.

Il est souvent plus facile de confier à une tierce personne la tâche de poser les questions, relève John Tracy. «Si vous avez l'impression de faire subir un interrogatoire à votre partenaire, c'est un problème et ce n'est pas bon pour personne.»

Lorsque vient le moment de gérer les comptes au quotidien, comme régler les factures et investir, les conseillers suggèrent de partager les responsabilités entre les deux conjoints plutôt que de confier à une seule personne les cordons de la Bourse.

Pour Marlena Pospiech, directrice principale, Planification du patrimoine, BMO Groupe financier; gérer les finances du ménage en solo ne représente pas la solution idéale. «C'est souvent ce que font les gens, mais c'est vraiment important que les deux partenaires se consultent et se sentent responsables à part égale des décisions financières tout en gardant en tête leurs objectifs communs.»

Le fait de gérer le patrimoine familial ensemble en se divisant la mise à jour de la comptabilité permet également d'être familier avec les comptes en banque. Se partager la gestion des finances permettra également d'être moins démuni si les l'un des deux conjoints perd la vie soudainement.

Finalement les experts considèrent comme une bonne idée que chacun conserve un compte banque personnel en cas d'imprévus quelles que soient les circonstances.