NOUVELLES
23/12/2012 07:56 EST | Actualisé 22/02/2013 05:12 EST

Doublé canadien en Italie, Hélie 8e

Les Canadiennes Kelsey Serwa et Georgia Simmerling ont remporté les médailles d'or et d'argent, dimanche, à la Coupe du monde de ski cross de San Candido, en Italie.

La Suisse Katrin Mueller a remporté la médaille de bronze. Marielle Thompson (11e), Mariannick Therer (25e) et Danielle SundQuist (28e) étaient les autres représentantes canadiennes inscrites à la compétition.

Serwa, originaire de Kelowna, C-B., remporte ainsi sa première victoire de la saison de la Coupe du monde de ski cross. Elle avait remporté les deux premières épreuves de la saison 2011-2012 sur cette même pente.

La Canadienne a dominé en quart et en demi-finale avant de s'imposer lors d'une finale durant laquelle la Suisse Katrin Mueller est sortie de piste et que la Française Ophélie David a été disqualifiée.

Simmerling, de Vancouver, a su éviter les embûches et elle a pris le deuxième rang. Il s'agissait de sa toute première médaille en Coupe du monde.

Hélie 8e

Chez les hommes, le Canadien Brady Leman et le Québécois Louis-Pierre Hélie ont pris respectivement les 5e et 8e rangs. Leman avait remporté des médailles d'argent lors des deux plus récentes compétitions.

L'épreuve a été remportée par le Suisse Alex Fina. L'Allemand Daniel Bohnacker et le Suédois Victor Oehling Norberg l'ont suivi sur le podium.

À sa première saison au sein de l'équipe canadienne de ski cross, Hélie a signé sa meilleure performance de la saison. Treizième des qualifications disputées samedi, il s'est taillé une place en demi-finale, une première.

« Mon entraîneur m'a conseillé de suivre Tomas Kraus, qui est un vétéran du sport, a déclaré Hélie. Il m'a dit que si je réussissais, j'aurais probablement ma place en finale. J'y suis parvenu pour les deux premières rondes. »

En demi-finale, le Québécois a pris le quatrième et dernier rang et il a donc disputé la petite finale qui vise à déterminer le classement pour les rangs 5 à 8. Cette fois encore, il a terminé en dernière position.

Satisfait

Peu à peu, Hélie prend de l'expérience et gère mieux ses courses.

« Avant, j'avais tendance à suivre la personne devant moi en oubliant de travailler le terrain et d'aborder les sauts. Aujourd'hui, j'avais un autre plan de match : celui de bien skier et d'avoir une bonne exécution. »

L'ancien membre de l'équipe nationale de ski alpin et spécialiste des épreuves de vitesse ne regrette pas du tout son passage au ski cross.

« Même pas un peu, a-t-il affirmé. L'équipe est fantastique et mes coéquipiers m'aident beaucoup. C'est un autre monde, mais ça reste du ski. J'ai travaillé très fort, car la transition entre les deux sports est difficile. Jusqu'à maintenant, ça porte fruit. Un premier top-8 en ski cross à ma quatrième course de l'année, ça fait du bien », a ajouté Hélie qui vise une place en finale lors des prochaines compétitions.

David Duncan (10e), Mathieu Leduc (21e) et Tristan Tael (25e) étaient les autres Canadiens qui participaient à la compétition.