NOUVELLES
22/12/2012 09:57 EST | Actualisé 21/02/2013 05:12 EST

Des citoyens du monde envoient argent, jouets et nourriture à Newtown

NEWTOWN, États-Unis - Les enfants de la ville de Newtown ont été inondés de cadeaux samedi — des dizaines de milliers d'ours en peluche, de poupées Barbie, de ballons de soccer et de jeux de société — et ce ne sont que quelques-uns des nombreux gestes de soutien venant de tous les coins de la planète pour une communauté toujours endeuillée.

Il y a un peu plus d'une semaine, 20 enfants et six membres du personnel ont été assassinés à l'École élémentaire Sandy Hook, dans l'État du Connecticut. Adam Lanza, 20 ans, a tué sa mère, est ensuite rentré de force dans l'école où il a mené son carnage avant de se suicider. Les autorités policières ignorent ce qui a motivé le massacre.

À quelques jours de Noël, des funérailles avaient encore lieu samedi, les dernières parmi celles dont les détails avaient été rendus publics, selon l'Association des directeurs de salons funéraires du Connecticut. Un service funèbre a été rendu dans l'Utah en mémoire d'Emilie Parker, 6 ans. D'autres ont eu lieu au Connecticut en hommage à Josephine Gay, 7 ans, et Ana Marquez-Greene, 6 ans, qui avait quitté Winnipeg et déménagé à Newtown tout récemment.

Tous les enfants de Newtown ont été invités au Edmond Town Hall, où ils pouvaient choisir un jouet. Bobbi Veach, qui recevait les dons dans l'édifice, songeait à tous ces gestes de générosité de la part de magasins de jouets, d'organisations et de citoyens ordinaires de partout au monde.

«C'est leur façon de manifester leur tristesse. Ils se disent 'nous avons tellement de peine, nous devons faire quelque chose pour aider'. C'est la raison pour laquelle nous voulons accomoder autant de gens que possible.»

Selon des responsables de Centraide de l'ouest du Connecticut, le fonds mis sur pied pour recevoir les donations avait permis de recueillir 2,8 millions $ samedi. D'autres donateurs ont acheminé des enveloppes remplies d'argent pour défrayer le coût du café à un dépanneur, et une pâtisserie de Beverly Hills, en Californie, a envoyé des boîtes pleines de petits gâteaux.

Le service des Postes de Newtown a reçu six fois plus de courrier qu'à l'habitude et a dû ouvrir un casier postal unique pour gérer l'afflux de lettres et de colis, certains décorés d'arcs-en-ciel et de coeurs dessinés par de jeunes élèves du primaire.

Certaines lettres sont arrivées dans des paquets de 26 enveloppes identiques — une pour chacune des familles ayant perdu un enfant ou un membre du personnel de l'école. D'autres étaient adressées aux «Premiers répondants» ou, tout simplement, à «La Population de Newtown». Une carte, en provenance de l'État de la Géorgie, était destinée «aux familles de six remarquables femmes et 20 anges chéris». Plusieurs lettres et cartes étaient accompagnées de chèques.

«C'est la preuve de l'amour qui existe dans ce pays», a déclaré la maître de poste Cathy Zieff.