NOUVELLES
22/12/2012 01:21 EST | Actualisé 21/02/2013 05:12 EST

Brésil: le tatou, mascotte du Mondial-2014, menacé de disparition dans 50 ans

Le tatou à trois bandes du Brésil, une espèce menacée d'extinction et désignée mascotte officielle du Mondial-2014 au Brésil, pourrait disparaître dans 50 ans, a averti samedi une ONG brésilienne.

Le mammifère, surnommé "tatu-bola" ("tatou-boule") par les Brésiliens car connu pour se rouler en boule en cas de danger, "pourrait disparaître dans 50 ans si rien n'est fait immédiatement pour le protéger", a expliqué Rodrigo Castro, responsable de l'ONG Caatinga.

"C'est une espèce sensible au changement de l'environnement. La déforestation, les feux de forêt, la croissance urbaine et l'expansion agricole conduisent à sa disparition car il ne supporte pas le changement de climat", a-t-il ajouté.

Le "tatu-bola", mammifère endémique du Brésil appartenant à l'ordre des édentés, a été retenu après un long travail de l'Association Caatinga, une ONG de protection de l'environnement de l'Etat du Ceara (nord-est) pour convaincre la Fifa.

Le gouvernement envisage de changer le statut du "tatu-bola" l'an prochain, passant de "vulnérable" à "en voie d'extinction", a annoncé l'agence de presse Agencia Brasil.

Le tatou à trois bandes, qui aurait perdu plus de la moitié de sa population lors des dix dernières années, était considéré comme une espèce disparue avant sa redécouverte en 1988.

ga/alh/nb