NOUVELLES
22/12/2012 08:27 EST | Actualisé 21/02/2013 05:12 EST

Barack Obama condamne les violences qui font rage au Kenya

HONOLULU, États-Unis - Le président américain Barack Obama a condamné samedi les violences au Kenya, où la reprise des hostilités entre les fermiers et les éleveurs de bétail a fait au moins 39 victimes.

Dans un communiqué, la Maison-Blanche a déclaré que Barack Obama exhortait le gouvernement kenyan et les policiers, en collaboration avec les leaders des communautés Orma et Pokomo, à trouver une façon de mettre fin au cycle de la violence.

Au moins 39 personnes ont été tuées vendredi matin lorsque des fermiers de la tribu Polomo ont attaqué un village d'éleveurs de bétail de la tribu Orma dans le sud-est du pays.

Les violences semblent avoir été attisées par des luttes pour l'accès à l'eau, aux pâturages et à d'autres ressources dans la région du delta de la rivière Tana.

L'administration Obama a demandé à toutes les parties d'intensifier les efforts de paix dans la région et a soutenu que les personnes derrière cette attaque devraient être tenues responsables de leurs actes.