NOUVELLES
22/12/2012 12:09 EST | Actualisé 21/02/2013 05:12 EST

Bahreïn: des manifestants chiites réclament un gouvernement de transition

Des milliers de chiites ont manifesté samedi près de Manama pour réclamer un gouvernement de transition et le départ du Premier ministre, cheikh Khalifa ben Salmane Al-Khalifa, en poste depuis 1974.

Les manifestants ont défilé dans le village de Diya en scandant "Khalifa démissionne" et en brandissant des drapeaux bahreïnis, selon des témoins.

L'opposition, conduite par le parti chiite Wefaq, a exigé "un gouvernement de technocrates pour mener une transition" vers une monarchie constitutionnelle.

Petit royaume du Golfe dirigé par une monarchie sunnite, Bahreïn est secoué depuis février 2011 par un mouvement de contestation animé par des chiites, majoritaires au sein de la population et accusés par le pouvoir d'être instrumentalisés par l'Iran.

Malgré la répression meurtrière des manifestations à Manama de la mi-février à la mi-mars 2011, des rassemblements continuent d'avoir lieu régulièrement dans les villages chiites autour de la capitale.

Selon la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH), au moins 80 personnes ont été tuées depuis le début de la contestation.

L'opposition insiste sur le départ du Premier ministre et sur la formation d'un gouvernement dirigé par un Premier ministre issu de la majorité parlementaire.

bur/mh/tg/vl