NOUVELLES
22/12/2012 10:48 EST | Actualisé 21/02/2013 05:12 EST

Ambulanciers-paramédicaux: les discussions avec la partie patronale continuent

MONTRÉAL - Les négociations se poursuivent cette fin de semaine entre les ambulanciers-paramédicaux affiliés à la CSN, le ministère de la Santé et des Services sociaux et les autres associations patronales, dans l'espoir de faire débloquer les pourparlers visant à renouveler la convention collective.

Le conflit porte essentiellement sur la rémunération; les syndiqués exigent notamment une diminution du nombre d'échelons salariaux.

Leur exécutif espère toujours en arriver à un règlement d'ici le 24 décembre, sans quoi il menace de déclencher une grève générale illimitée la veille de Noël.

En vertu de la loi, les services essentiels tels que les transports d'urgence doivent être assurés si la grève est déclenchée.

Une série de moyens de pressions à caractère administratif ont déjà été mis en branle le 26 novembre dernier. Les ambulanciers-paramédicaux refusent par exemple d'encadrer les stagiaires et d'escorter le personnel médical.

Les discussions ont commencé après que le syndicat eut organisé un rassemblement jeudi après-midi devant l'Assemblée nationale. Les manifestants avaient alors apporté avec eux bâtons et rondelles pour disputer une partie de hockey amicale sous l'oeil vigilant des agents de sécurité du parlement.