NOUVELLES
21/12/2012 10:45 EST | Actualisé 20/02/2013 05:12 EST

Nouveaux heurts en Égypte à la veille du référendum

Des manifestants islamistes et des opposants au régime du président égyptien Mohamed Morsi se sont affrontés vendredi à Alexandrie en se jetant des pierres. Au moins six personnes ont été blessées selon un bilan provisoire du ministère de la Santé.

La police est intervenue pour séparer les deux camps. Les heurts ont éclaté devant une grande mosquée, à la veille de la seconde phase d'un référendum sur un projet de Constitution.

La semaine dernière, des affrontements entre les islamistes partisans du « oui » et les opposants prônant le « non » ont fait une quinzaine de blessés au même endroit.

Au Caire et à Alexandrie, les Égyptiens ont voté samedi dernier pour ce référendum qui se tient à une semaine d'intervalle dans deux parties du pays.

Selon des résultats préliminaires, le « oui » l'a emporté de quelques points de pourcentage lors de la première phase. Ces chiffres laissent présager une approbation du projet de Constitution à l'échelle nationale, mais de nombreux analystes estiment que la victoire pourrait ne pas être assez large pour constituer le succès souhaité par le président Morsi.

Samedi, les électeurs de 17 territoires administratifs s'exprimeront, notamment dans les villes du canal de Suez (Port-Saïd, Ismaïliya, Suez), la cité touristique de Louxor (sud) ou encore Guizèh.

Quelque 120 000 soldats ont été mobilisés en renfort de la police pour assurer la sécurité des bureaux de vote.