NOUVELLES
21/12/2012 08:54 EST | Actualisé 20/02/2013 05:12 EST

Les Russes répliquent à l'UCI

Les dirigeants russes menacent de laisser tomber le projet du Tour de Russie à partir de 2014 pour protester contre l'exclusion de l'équipe Katusha du WorldTour.

L'Union cycliste internationale (UCI) a refusé le 10 décembre d'accorder à Katusha la licence WorldTour qui lui permet de disputer les courses les plus prestigieuses de l'année.

L'équipe est dirigée par le Russe Viatcheslav Ekimov, longtemps coéquipier puis directeur sportif de Lance Armstrong.

« Ça n'aurait tout simplement aucun sens d'organiser le Tour de Russie dans ces conditions, a dit Alexander Gusyatnikov, conseiller du président de la Fédération russe de cyclisme à l'agence Reuters.

« L'idée était d'accueillir tous les ans une course importante en Russie, à partir de 2014, de telle sorte que Katusha puisse concourir sur son propre sol et que les amateurs russes puissent voir de près nos meilleurs coureurs, a-t-il précisé. Nous avons conclu un accord verbal avec l'UCI pour mettre sur pied le Tour de Russie en 2014, même si nous n'avons encore rien signé. »

Le Tour de Russie devait s'élancer de Saint-Pétersbourg, puis passer par Moscou, par les bords de la mer Noire et par les montagnes du Caucase.

L'équipe Katusha, qui a fini l'année 2012 au 2e rang du classement du WorldTour, a déjà décidé de contester la décision de la Commission des licences de l'UCI.

« La saisie du TAS est une conséquence directe de la politique d'isolement pratiquée par la Commission des licences de l'UCI et a été faite en respect de tous les règlements », conclut le communiqué de Katusha.

Katusha compte dans ses rangs le numéro 1 au classement du WorldTour 2012, Joaquim Rodriguez, et le Russe Denis Menchov, ancien vainqueur du Giro et de la Vuelta, dont le nom est revenu dans des affaires de dopage sans pour autant avoir été officiellement inquiété.