NOUVELLES
21/12/2012 04:56 EST | Actualisé 19/02/2013 05:12 EST

Italie - 18e journée: Naples sur un volcan, Rome-Milan de gala

Après quatre défaites de rang et 2 points de pénalité, Naples (5e) va très mal avant de se rendre chez le dernier Sienne pour l'ultime journée de championnat d'Italie en 2012, la 18e, clôturée en beauté par le choc AS Rome-AC Milan samedi soir (19h45 GMT).

NAPLES AU BORD DU K-O: Naples vient de vivre 15 jours terribles. Quatre défaites de suite toutes compétitions confondues, 2 points de pénalité et la perte du capitaine Paulo Cannavaro pour six mois dans l'affaire du "Calcioscommesse" ont précipité le club au bord de la crise. Battu par le PSV Eindhoven (3-1) dans un match qui ne comptait plus en Europa League, le Napoli a perdu ses illusions de titre en s'inclinant chez l'Inter (2-1) avant d'encaisser deux buts dans les 5 dernières minutes à domicile contre Bologne pour une défaite 3-2. Bologne, cruel, a remis ça quatre jours plus tard en gagnant à 3 minutes de la fin en Coupe d'Italie (2-1). Et pourtant Naples avait dominé, contre l'Inter comme contre Bologne, avait bien joué, et Edinson Cavani a marqué dans ces quatre matches. Mais l'équipe fait preuve d'une "incroyable naïveté", regrette l'entraîneur Walter Mazzarri, qui a soufflé dans les bronches de ses joueurs pendant une heure et demie jeudi. Attention, Sienne a un urgent besoin de points pour la première à domicile sur le banc de Giuseppe Iachini, qui vient de remplacer Serse Cosmi.

GRUPPETTO: Le classement s'est resserré. Quatre clubs se tiennent désormais en 3 points de la 2e à la 5e place et luttent pour l'instant plus pour un ticket en Ligue des champions que pour rattraper la Juventus, qui compte 10 points d'avance sur l'Inter après sa victoire contre Cagliari à Parme (3-1) vendredi. L'Inter, justement, battu à Rome par la Lazio (1-0), dispose a priori du programme le plus facile en recevant l'avant-dernier, le Genoa (11h30 GMT). La Lazio, troisième, se rend à Gênes chez la Sampdoria et son nouvel entraîneur, Delio Rossi, qui a remplacé lundi Ciro Ferrara. La Fiorentina (4e) joue à Palerme, périlleusement placé juste au-dessus de la zone de relégation.

ROMA-MILAN, TOUJOURS UN CHOC: L'AS Rome et l'AC Milan s'affrontent pour tenter de rejoindre le "gruppetto" de poursuivants de la Juve. Le Milan ne perd plus depuis cinq matches et entend profiter de l'inspiration de Stephan El Shaarawy (déjà 14 buts) pour malmener la pire défense du haut du classement (27 buts encaissés). Mais la Roma veut effacer la défaite au Chievo (1-0) qui a enrayé sa série de cinq victoires. L'entraîneur romain Zdenek Zeman rejoue une affiche qui a beaucoup fait pour sa légende: aucun tifoso "giallorosso" n'a oublié le 5-0 infligé en 1998 au Milan de George Weah et Marcel Desailly, la pire défaite jamais encaissée par Fabio Capello.

Joués vendredi:

Pescara - Catane 2 - 1

Cagliari - Juventus Turin 1 - 3

Samedi (en heures GMT):

(11h30) Inter Milan - Genoa

(14h00) Atalanta Bergame - Udinese

Bologne - Parme

Palerme - Fiorentina

Sampdoria Gênes - Lazio Rome

Sienne - Naples

Torino - Chievo Vérone

(19h45) AS Rome - AC Milan

Classement: Pts J G N P bp bc dif

1. Juventus Turin 44 18 14 2 2 39 11 28

2. Inter Milan 34 17 11 1 5 29 18 11

3. Lazio Rome 33 17 10 3 4 25 18 7

4. Fiorentina 32 17 9 5 3 33 19 14

5. Naples 31 17 10 3 4 31 17 14

6. AS Rome 29 17 9 2 6 38 27 11

7. AC Milan 27 17 8 3 6 32 22 10

8. Catane 25 18 7 4 7 26 27 -1

9. Parme 23 17 6 5 6 23 23 0

. Udinese 23 17 5 8 4 25 25 0

11. Chievo Vérone 21 17 6 3 8 20 27 -7

12. Atalanta Bergame 21 17 7 2 8 17 26 -9

13. Bologne 18 17 5 3 9 20 22 -2

14. Sampdoria Gênes 17 17 5 3 9 20 26 -6

15. Pescara 17 18 5 2 12 15 35 -20

16. Cagliari 16 18 4 4 10 16 33 -17

17. Torino 16 17 3 8 6 18 22 -4

18. Palerme 15 17 3 6 8 15 24 -9

19. Genoa 13 17 3 4 10 17 29 -12

20. Sienne 11 17 4 5 8 16 24 -8

NDLR: Sienne a été pénalisé de 6 points, l'Atalanta Bergame et Naples de 2 points, la Sampdoria Gênes et le Torino d'1 point dans une affaire relative aux paris truqués.

Cagliari a eu match perdu sur tapis vert contre l'AS Rome (3-0) lors de la 4e journée.

eba/we